Madoka Kitao à Nantes : une première réussite

Les membres du club de shogi voulaient accueillir Madoka Kitao, joueuse professionnelle de shogi et créatrice du Dobutsu Shogi, à nantes suite à son passage au festival Intenational des jeux de Cannes.
Par l’intermédiaire de la fédération française de shogi et par l’implication des membres, le projet a pu voir le jour.

L’Association Jeunesse France Japon (AJFJ) s’est réunie, le jeudi 3 mars 2016, pour accueillir Madoka Kitao à la gare de Nantes. Nous lui avons concocté un weekend alliant convivialité et parties de shogi.
En effet, elle a initié le vendredi au Dobutsu shogi des élèves d’une classe de CP sur l’île Versailles et son parc japonisant. Ensuite, certains membres téméraires ont affronté Madoka dans des parties à égalité, d’autres, plus calculateurs ou plus échaudés, l’ont affrontée à handicap deux pièces.
Le samedi, dernier jour de son passage à Nantes est arrivé. L’accent était mis sur la rencontre du public avec deux temps forts dans des boutiques nantaises. Dans la matinée nous étions chez Japanim, magasin spécialisé dans les mangas et les goodies. Madoka y a présenté le Dobutsu.
Une bonne occasion, dans un cadre très agréable de faire la promotion du shogi et de notre association.
Après le déjeuner nous avons remis le couvert, cette fois-ci dans la boutique du Temple du Jeu, spécialisée dans les jeux de société. Madoka y a enchaîné dédicaces et présentation du Yokaï no mori. Un réel succès puisque l’ensemble des exemplaires du jeu, commandés pour l’occasion, ont trouvé preneurs, au grand dam de certains de nos bénévoles qui n’ont pu en obtenir pour les dédicaces.

Pour conclure, nous voulons remercier tous ceux qui nous ont permis de faire de cet événement une réussite : Benjamin Briffaud pour avoir fait germer cette idée dans nos têtes et dans celles de la fédération, Fabien Osmont Président de la Fédération Française de Shogi, tous nos bénévoles qui nous ont accompagnés, à commencer par Alice, Vincent et Nolwenn pour leur travail de traduction, tous les membres de la chorale Waraeba pour leur performance et leur disponibilité, tous les joueurs qui ont affronté Madoka au shogi ou au Dobutsu, mais aussi Julien de Japanim et Antonin du Temple du Jeu qui nous ont fait confiance, Madame Carmona et sa classe de CP très enthousiaste, la Maison de l’Erdre pour la mise à disposition du bâtiment. Mais surtout nous remercions très chaudement Madoka Kitao pour sa présence, sa gentillesse, sa disponibilité (Madoka présente son séjour en France). Nous espérons pouvoir l’accueillir de nouveau à Nantes lors d’un prochain passage en France.

madoka

 

 

 

Projets des membres